Répondre au quizz

A compter du 1 janvier 2015 (1) toute exposition des salariés à certains risques professionnels, au-dessus de certains seuils fixés par décret, en tenant compte des équipements de protection individuelle ou collective, sera considérée comme un facteur de pénibilité du travail.

A partir d’une déclaration faite par l’employeur, le salarié pourra bénéficier d’ un compte individuel qui sera alimenté par des points attribués au titre de l’exposition donnant droit à une formation, à une période de temps partiel ou à une retraite anticipée… l’idée peut séduire sur le papier, dans la vraie vie, ce sera kafkaïen…elle est en effet source d’une extrême complexité administrative, source de multiples incompréhension dans son application tant pour les employeurs que les salariés, source de tension sociale, et surtout source de remise en cause de la prévention et in fine source de découragement par l’ensemble des acteurs…

Vous ne nous croyez pas ? Nous vous proposons en quelques clics de vous mettre à la place d’un chef d’entreprise en répondant aux principales questions qu’ils seront tenus de renseigner pour leurs salariés

(1) entrée en vigueur en deux temps en fonction des facteurs de pénibilité